4 grosses erreurs à éviter aux toilettes

Vous pensez tout connaître sur l’hygiène aux toilettes ? Votre routine est irréprochable et vous ne faites aucune erreur ? Lisez cet article pour vérifier si c’est vraiment le cas !

Quand il s’agit d’hygiène, chacun possède sa propre routine. Aux toilettes notamment, certains gestes sont adoptés par tous, mais ne sont pas forcément hygiéniques. Voici les 5 erreurs qu’il ne faut pas faire en allant aux toilettes.

Ne pas se laver les mains

Beaucoup de personnes font l’erreur ultime de ne pas se laver les mains, avant et après le passage aux toilettes, or ce petit geste qui paraît anodin est en réalité très important pour préserver sa santé.

Vous pouvez lire aussi  Boules de Berlin

En effet, les mains représentent les principaux vecteurs de bactéries. Ne pas les laver augmente les risques de transmission de ces agents pathogènes qui peuvent entraîner plusieurs maladies.
Il est donc important de se laver les mains avant d’entrer aux toilettes, pour ne pas contaminer vos parties intimes, mais aussi après avoir utilisé les toilettes afin d’éliminer toutes les bactéries ou matières fécales avec lesquelles vos mains sont entrées en contact.
Pour un lavage efficace, il est important d’utiliser du savon, car l’eau seule ne vous débarrassera pas des bactéries.
[adsinpost]

Garder les mêmes sous-vêtements plusieurs jours de suite

Une bonne hygiène globale passe aussi par une hygiène intime irréprochable. Cette dernière ne consiste pas qu’en des lavages réguliers et non invasifs, mais nécessite aussi un changement quotidien de sous-vêtements.
Les culottes sont un vrai nid à bactéries, lesquelles prolifèrent dans les milieux humides, notamment au niveau du vagin et de la région anale, et peuvent causer des infections ou irritations.
Ce n’est pas pour rien qu’on nous a appris à changer nos sous-vêtements chaque jour, depuis l’enfance ! Ceci vous évitera les démangeaisons, irritations et odeurs déplaisantes.

Vous pouvez lire aussi  La meilleure salade de macaroni

Pour les femmes qui utilisent des protège-slips, sachez que ce n’est pas une excuse pour garder votre culotte plus d’un jour. Ces produits ne préviennent pas l’accumulation des bactéries dans cette zone qui, quand elle transpire, offre un environnement idéal pour leur prolifération.
Pour la suite, voir la (>) page suivante 

Laisser un commentaire

Send this to a friend